Texturologie Vibratoire

Une oeuvre de Maxime Boutin
Mercredi 20 Novembre 2019 - 17h30 à 19h30
Salle d’expérimentation d’Hexagram - SB 4105
141 Avenue du Président-Kennedy, Montréal

Texturologie Vibratoire est une transposition des sensations de vibration et de vitesse lors du déplacement du skateur dans l’espace urbain. Ce projet questionne la notion de « texturologie » énoncée par Michel de Certeau dans l'invention du quotidien (1990) et repris plus tard par Elie During dans un article, le skateboard fait penser (2009). Ce dernier suggère que le « corps appareillé [du skateur] attentif aux micropropriétés des sols et des revêtements, sensible aux moindres accidents ou modulations de la chaussée, a développé une espèce de perception «moléculaire» de la ville ». Le skateur peut être considéré comme un appareil de lecture de la texture de la ville, sa planche étant comme le prolongement de son corps, son outil, et dans mon cas, son extension appareillée.

À l’aide d’une GoPro fixée à ma planche, je filme les différentes textures des sols de la ville et détourne l’utilisation première de la caméra pour obtenir les données captées par les différents senseurs qui la compose. Ces données me permettent de restituer les vibrations générées par les motifs des sols pour faire vibrer leur image dans leur propre champ de projection, dans une installation vidéographique et sonore.

Become an Hexagram member

Get all the information on Hexagram membership

Get all Hexagram News

In a few clicks, get updates from artists-researchers