DEMO6 Jules Deslandes - Réenactement d’archives de la performance artistique comme Artists’ Game

Juin 2021

Reenactement d’archives de la performance artistique comme Artists’ Game est une recherche-création qui explore des stratégies de réenactement artistique (Caronia, 2009) d’archives de performances remédiatisées par les technologies du jeu vidéo à des fins artistiques (Sharp, 2015).

Le projet de Jules Deslandes a pour ancrage théorique les humanités numériques (Berry 2012), un ensemble d’études qui s’intéresse aux nouvelles modalités de transmission et de numérisation du savoir. Plus spécifiquement il s’associe aux cultures du remix (Navas 2015), qui proposent la (re)combinaison, la manipulation, la copie ou la citation d’une œuvre originale identifiable au sein d’une nouvelle œuvre (Bolter 2019, p.84; Burdick 2012; Guertin 2016; Manovich 2007, 2008; Navas 2012, 2015, p.44; Parikka 2012, p.145; Weiss 2010, 2013). Parmi les différentes pratiques du remix s’en trouve une qui sied particulièrement à ce projet : le réenactement. Celui-ci se déploie en trois temps : L’"act", l’"enact" et le "reenact" (Allen 2009). La méthodologie performative de Deslandes fait usage d’une analyse parodique comparée de la performance qui propose une réinterprétation libre, partielle et référentielle d’une archive en s’appuyant sur les similitudes et les divergences qui émergent entre les deux (Caronia 2009). Et plutôt que de réinterpréter ces dernières par la performance, Deslandes emprunte la voie des Artists’s Games qui s’inscrivent autant dans l’univers esthétique et conceptuel de l’art contemporain que dans celui du jeu vidéo. En ce sens, ces jeux favorisent autant l'interprétation critique de l’archive que celle du médium du jeu vidéo.

Cette DÉMO présente les prototypes de trois oeuvres en cours: Potentiels sauts vides (2020-2021), une simulation virtuelle de l’oeuvre Le saut dans le vide (1960) d’Yves Klein, Et si Shoot (2020-2021), réenactement numérique de l’oeuvre Shoot (1971), de Chris Burden et Plank 3 ++ (2021), réenactement interactif de l’oeuvre Plank Pieces 1 & 2 (1973) de Charles Ray.

Potentiels sauts vides propose une réflexion sur le subterfuge de la performance de Klein, qui n'a jamais eu lieu et dont l'archive est un photomontage. L'oeuvre est une simulation numérique pseudoaléatoire dans un environnement modélisé visuellement similaire à celui de l’archive originale. Elle est ainsi en continuité parodique avec cette dernière.

Et si Shoot est inspiré par les archives photographiques et vidéographiques de Shoot, une performance extrême et minimaliste lors de laquelle Burden est la cible de son collègue qui rate son coup et le blesse par balle au bras. Dans ce jeu de tir, nous sommes invités à prendre le contrôle d’une arme à feu virtuelle, ce qui implique d’assumer les conséquences que pourrait avoir le tir.

Dans Plank Pieces 1 & 2, une œuvre photographique en format portrait, Ray est mystérieusement tenu à un mur par une planche de bois dans deux positions différentes. Est-ce une performance, une sculpture ou une juste photographie? Parce que l’archive ne donne pas accès au processus qui mène à la création de l'œuvre, Plank 3 ++ est une réennactment interactif qui propose d’intégrer ce processus dans le rôle d’un aide d’atelier qui manipule la planche de bois avec une force surhumaine. Ce jeu nous donne alors la possibilité de réinterpréter, voire de réinventer l'œuvre originale à l’aide d’une nouvelle composition.



Cette DÉMO a été présentée dans le cadre des midi-rencontres Sur_Exposition, co-organisé par l’UQAC - École NAD, le Laboratoire MIMESIS et Hexagram. SUR_Exposition présente des travaux et des initiatives portant sur les modalités de création, de diffusion, et de médiation artistiques par les nouveaux espaces virtuels et immersifs.

BIOGRAPHIE

Jules Deslandes est un artiste qui oriente sa pratique autour de l’utilisation expressive des moteurs de jeux, de l’animation 3D, des technologies de fabrication numérique et de l’électronique. Issu d’une éducation artistique orbitant principalement autour des médiums traditionnels plus spécifiquement de la peinture, il a fait un virage vers les arts numériques à la fin de son Baccalauréat. Nonobstant, les connaissances acquises autour du dessin, de la peinture, de la sculpture et de différentes théories de l’art accompagnent toujours sa pratique. Son attirance pour les médiums numériques provient principalement des possibilités de fabrication de monde (world building) et de l’interactivité qui caractérisent ceux-ci. Parmi les concepts récurrents de sa pratique se trouvent la représentation du corps, la réutilisation, le remix et l’agentivité. Un certain humour se dégage de sa production. Il est également co-fondateur d’un espace de diffusion alternatif dans Hochelaga-Maisonneuve nommé GHAM & DAFE. Il poursuit actuellement une maîtrise en art à l’UQAC-NAD en design numérique sous la direction de Yan Breuleux et Louis-Philippe Rondeau.


Crédits : Toutes les images sont de Jules Deslandes.
Pour toute question, n'hésitez à contacter : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


centered image

Recevez des nouvelles d'Hexagram

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi


Hexagram est soutenu par le Programme de regroupements stratégiques du Fonds de recherche du Québec — Société et culture (FRQSC).

Hexagram is supported by the Strategic Clusters program of the Fonds de recherche du Québec — Société et culture (FRQSC).

 

FRQSC_bw2.jpguqam bw logoconcordia noir

ETS noir devise ecran fond transparentuqac527x316 bw2UdeM Noirmcgill university logo png transparent cropped study mcgill university png 2228 800 bw2 UQAT logotype NB cropped University of Laval