MISSION, OBJECTIFS ET HISTORIQUE

MISSION

Hexagram est un réseau interdisciplinaire qui se consacre à la recherche-création abordant les relations entre les arts, les cultures et les technologies. Il regroupe plus d’une quarantaine de cochercheurs et cochercheuses, une cinquantaine de collaborateurs et collaboratrices et un peu plus de deux cents étudiants et étudiantes de différentes disciplines liées notamment aux arts vivants, aux arts visuels, au design et aux arts médiatiques, mais aussi aux sciences sociales et humaines et aux sciences naturelles et du génie. 

  • Il favorise le travail collaboratif et le partage d’infrastructures en fédérant principalement les ressources humaines et matérielles de l’Université du Québec à Montréal et de l’Université Concordia, mais aussi celles de l’Université de Montréal, de l’École de technologie supérieure, de l’Université du Québec à Chicoutimi, de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, de l’Université Laval et de l’Université McGill. 
  • Il soutient le développement de projets de recherche-création expérimentaux ou critiques en offrant des programmes de résidence et des bourses de mobilité nationale et internationale. 
  • Il contribue à expliciter et à diffuser les différentes approches méthodologiques et les fondements théoriques de la recherche-création par la publication d’ouvrages imprimés, de chroniques radiophoniques et de documents vidéographiques accessibles en ligne.
  • Il organise des événements artistiques et scientifiques tels que des colloques, des conférences, des expositions, des concerts, des spectacles ou d’autres formes de création dans l’espace public.
  • Il crée des occasions d’échanges de connaissances entre experts provenant de différentes disciplines de création et de divers domaines de recherche en favorisant la collaboration entre membres pour des activités interdisciplinaires. 
  • Il encourage le partage de connaissances et le rayonnement de la relève en développant des partenariats avec des établissements d’enseignement, des organismes artistiques, des entreprises culturelles situées au Québec, au Canada ou à l’étranger. 

OBJECTIFS DE LA PROGRAMMATION 2020-2027

1. Soutenir et expliciter les pratiques en recherche-création à la jonction des arts, cultures et technologies

Puisque la recherche-création est un champ encore en émergence dans les milieux universitaires, Hexagram se doit de maintenir et de susciter les conditions favorables au développement de productions créatrices et innovantes issues de problématiques suscitant de nouveaux savoirs. Hexagram facilite l’accès à des espaces, à des équipements et à des expertises techniques accompagnant les phases de conception et de réalisation autant que celles de diffusion de la création. Hexagram offre à ses membres un lieu d’échanges méthodologiques et théoriques en multipliant les occasions qui visent à situer leurs problématiques, à expliciter leurs méthodes, à décrire leurs résultats. Hexagram donne plusieurs occasions aux membres étudiants de se familiariser avec les rouages de la recherche-création et de la mettre en pratique en compagnie de leurs pairs plus expérimentés.

 

2. Établir et consolider des liens par la recherche-création entre les disciplines artistiques et scientifiques

La recherche-création traverse plusieurs disciplines universitaires qui sont liées à divers départements, facultés et universités. Elle est encore peu connue et reconnue par les autres champs de recherche en sciences sociales et humaines ou en sciences naturelles et du génie. Hexagram contribue à contrer les effets de cloisonnement entre les disciplines dites artistiques, mais aussi avec les autres milieux de recherche universitaire. On y aborde les fondements méthodologiques et épistémologiques de la recherche-création de manière transversale entre les disciplines artistiques tout en les articulant avec des enjeux communs concernant d’autres formes de connaissances. Sa forme « réseau » l’incite à créer des ponts avec d’autres regroupements stratégiques ou communautés de recherche propices à l’intégration des problématiques en recherche-création.

 

3. Promouvoir et partager l’expertise en recherche-création avec les milieux de pratiques professionnelles et les organismes culturels

Cet objectif est au cœur de la mission d’un réseau stratégique et vise à maintenir des espaces d’échanges durables entre le milieu de la recherche universitaire et la société tant du côté des praticiens et praticiennes professionnels que des organismes culturels s’adressant à plusieurs types d’auditoires. Il ne s’agit pas seulement d’y partager des connaissances explicites et des savoir-faire spécifiques, mais aussi de bâtir et de partager des imaginaires communs qui ne peuvent se transmettre que par des expériences esthétiques performées, matérielles, et situées. Les collaborations souhaitées ciblent l’organisation de conférences et de tables rondes, mais aussi de démonstrations expérimentables sous la forme de prototypes tangibles, de spectacles, de concerts, d’expositions, de films ou de toutes autres formes d’expériences sensibles. Il s’agit également de créer différentes passerelles de transfert de la recherche-création dans différents contextes d’applications industrielles et de diffusions culturelles.  

HISTORIQUE

En 2001, l'Université Concordia et l'Université du Québec à Montréal fondent simultanément, en collaboration avec l'Université de Montréal, l'Institut de recherche et création en arts et technologies médiatiques (Hexagram) et le Centre interuniversitaire des arts médiatiques (CIAM). Financé par Valorisation-Recherche Québec (VRQ) et la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI), l'Institut a mis sur pied d'importantes infrastructures dans les universités fondatrices afin d'appuyer le développement des projets de recherche-création, leur transfert culturel et à la valorisation industrielle des technologies associées. Soutenu par le FRQ-SC, le CIAM a rempli une mission de soutien et de formation aux étudiants et étudiantes, d'aide à la diffusion des résultats de recherche et de création des chercheurs et chercheuses.

En 2008, l'Institut Hexagram est fragmenté en deux plateformes universitaires de recherche-création, Hexagram-Concordia et Hexagram-UQAM. Les activités de valorisation industrielle sont alors intégrées au nouveau Consortium en innovation numérique du Québec (CINQ).

En 2011, Hexagram-Concordia, Hexagram-UQAM et le CIAM fusionnent leurs activités de fonctionnement pour devenir Hexagram - Centre Interuniversitaire des Arts Médiatiques (Hexagram-CIAM), un regroupement stratégique en émergence financé par le FRQ-SC. Par la suite, de nouveaux membres provenant de l'École de technologie supérieure (ÉTS), de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et de l'Université McGill se joignent à l'organisation. 

 En 2015, Hexagram-CIAM devient Hexagram et passe au statut de regroupement stratégique en fonctionnement en mettant en place un réseau international dédié à la recherche-création en arts médiatiques, design, technologie et culture numérique.

En 2016, l'Université Concordia inaugure l'Institut Milieux en arts, culture et technologie et y rattache dorénavant les espaces et équipements reliés auparavant à Hexagram-Concordia. Des membres de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et l'Université Laval se sont ajoutés depuis au réseau.

En 2019, le siège administratif d'Hexagram est déplacé dans les locaux de son site à l'UQAM.

 

Recevez des nouvelles d'Hexagram

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi


Hexagram est soutenu par le Programme de regroupements stratégiques du Fonds de recherche du Québec — Société et culture (FRQSC).