Olivia McGilchrist - Myra & x-cosmos-x

La membre étudiante du Réseau Hexagram Olivia McGilchrist participe à deux événements virtuels en juin. Doctorante à Concordia, artiste multimédia et éducatrice, elle aborde les questions d’identité et d’incarnation par le biais de la réalité virtuelle et de l’installation vidéo. Elle participera à une discussion avec Black Quantum Futurism et Marilou Craft, le 18 juin dans le cadre de l’exposition virtuelle de son oeuvre X-Cosmos-X au Studio XX et elle participe également au VRHAM.

 

X-cosmos-X s’intéresse à l’eau et à la submersion à travers des technologies sur écran, stimulant une expérience contemplative et immersive. S’inspirant des notions de « marée » et de « cosmos des Caraïbes » de l’écrivain et poète barbadien Kamau Brathwaite, McGilchrist superpose des vidéos et des shaders d’eau en 3D pour créer des environnements sous-marins virtuels, fluides et expérimentaux, mettant de l’avant des espaces non occidentaux. X-cosmos-X fait partie d’un projet de recherche plus vaste où la réalité virtuelle (RV), les installations multimédias et sur écran ont le potentiel de perturber les identités postcoloniales par des représentations hybrides de corps humains et non humains.

Voir l’oeuvre d’Olivia McGilchrist

 

Olivia McGilchrist participe également au festival virtuel du VRHAM qui a commencé le 4 juin. Elle y expose son oeuvre Myra.

Dans MYRa, nous sommes invités à observer la totalité d'un monde aquatique sphérique en ayant un double aperçu : la vue extérieure des coutures et des périphéries de l'image et l'expérience d'être propulsé dans son intérieur régénérateur. Ce projet est centré sur la tension qui se produit entre la physicalité des corps et leurs représentations virtuelles, à travers la RV et l'installation vidéo. Il met en scène le corps de l'artiste en dialogue avec plusieurs masses d'eau (océan, lac, rivière), tout en explorant l'absence d'un ami décédé.


Voir l’oeuvre d’Olivia McGilchrist

Recevez des nouvelles d'Hexagram

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi


Hexagram est soutenu par le Programme de regroupements stratégiques du Fonds de recherche du Québec — Société et culture (FRQSC).