MISSION, GOUVERNANCE ET HISTORIQUE

MISSION

Hexagram est un réseau interdisciplinaire qui se consacre à la recherche-création abordant les relations entre les arts, les cultures et les technologies. Il regroupe plus d’une quarantaine de cochercheurs et cochercheuses, une cinquantaine de collaborateurs et collaboratrices et un peu plus de deux cents étudiants et étudiantes de différentes disciplines liées notamment aux arts vivants, aux arts visuels, au design et aux arts médiatiques, mais aussi aux sciences sociales et humaines et aux sciences naturelles et du génie.

  • Il favorise le travail collaboratif et le partage d’infrastructures en fédérant principalement les ressources humaines et matérielles de l’Université du Québec à Montréal et de l’Université Concordia, mais aussi celles de l’Université de Montréal, de l’École de technologie supérieure, de l’Université du Québec à Chicoutimi, de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, de l’Université Laval et de l’Université McGill. 
  • Il soutient le développement de projets de recherche-création expérimentaux ou critiques en offrant des programmes de résidence et des bourses de mobilité nationale et internationale. 
  • Il contribue à expliciter et à diffuser les différentes approches méthodologiques et les fondements théoriques de la recherche-création par la publication d’ouvrages imprimés, de chroniques radiophoniques et de documents vidéographiques accessibles en ligne.
  • Il organise des événements artistiques et scientifiques tels que des colloques, des conférences, des expositions, des concerts, des spectacles ou d’autres formes de création dans l’espace public.
  • Il crée des occasions d’échanges de connaissances entre experts provenant de différentes disciplines de création et de divers domaines de recherche en favorisant la collaboration entre membres pour des activités interdisciplinaires. 
  • Il encourage le partage de connaissances et le rayonnement de la relève en développant des partenariats avec des établissements d’enseignement, des organismes artistiques, des entreprises culturelles situées au Québec, au Canada ou à l’étranger. 

Gouvernance

Comité exécutif
  • Alice Jarry, cochercheuse, Université Concordia.
  • Jean Dubois, cochercheur, Université du Québec à Montréal.
  • Jean-Ambroise Vesac, cochercheur, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 
  • Sofian Audry, codirecteur, Université du Québec à Montréal.
  • Suzanne Paquet, cochercheuse, Université de Montréal.
  • Emilie St-Hilaire, membre étudiante, Université Concordia.
  • Danny Perreault, membre étudiant, Université du Québec à Montréal.
  • Albertine Thunier, membre étudiante, Université de Montréal.
  • Frédéric Bigras-Burrogano, membre étudiant, Université du Québec à Montréal. (Substitut)
  • Codirecteur représentant de l’Université Concordia
Représentants et représentantes des établissements partenaires
  • Alanna Thain, Université McGill.
  • Bart Simon, Université Concordia. 
  • David St-Onge, École de technologie supérieure.
  • Jean Dubois, Université du Québec à Montréal.
  • Jean-Ambroise Vesac, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.
  • Marie-Christiane Mathieu, Université Laval.
  • Aleksandra Kaminska, Université de Montréal.
  • Yan Breuleux, Université du Québec à Chicoutimi.

Conseil d’administration
  • Barbara Clausen, vice-doyenne à la recherche et à la création, Faculté des arts, Université du Québec à Montréal.
  • Dominique Michaud, représentante de la vice-présidence à la recherche, aux initiatives stratégiques et aux partenariats.
  • Yan Breuleux, membre cochercheur, UQAC-NAD
  • Jean-Pierre Richer, représentant du vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion, Université du Québec à Montréal.
  • Marc Ménard, vice-doyen à la recherche et à la création, Faculté de communication, Université du Québec à Montréal.
  • MJ Thompson, vice-doyenne à la recherche, Faculté des beaux-arts, Université Concordia.
  • Représentant.e du vice-rectorat à la recherche d’une université partenaire non principale: [UQAC-NAD en 2022].
Comité pour l’équité, la diversité et l’inclusion
  • Sofian Audry, UQAM.
  • Alanna Thain, Université McGill.
  • Rilla Khaled, Université Concordia.
  • André-Éric Létourneau, UQAM.
  • Elina Kasatkina, membre étudiante, UQAM

Règlements généraux


HISTORIQUE

En 2001, l’Université Concordia et l’Université du Québec à Montréal fondent simultanément, en collaboration avec l’Université de Montréal, l’Institut de recherche et création en arts et technologies médiatiques (Hexagram) et le Centre interuniversitaire des arts médiatiques (CIAM). Financé par Valorisation-Recherche Québec (VRQ) et la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), l’Institut a mis sur pied d’importantes infrastructures dans les universités fondatrices afin d’appuyer le développement des projets de recherche-création, leur transfert culturel et à la valorisation industrielle des technologies associées. Soutenu par le FRQ-SC, le CIAM a rempli une mission de soutien et de formation aux étudiants et étudiantes, d’aide à la diffusion des résultats de recherche et de création des chercheurs et chercheuses.

En 2008, l’Institut Hexagram est fragmenté en deux plateformes universitaires de recherche-création, Hexagram-Concordia et Hexagram-UQAM. Les activités de valorisation industrielle sont alors intégrées au nouveau Consortium en innovation numérique du Québec (CINQ).

En 2011, Hexagram-Concordia, Hexagram-UQAM et le CIAM fusionnent leurs activités de fonctionnement pour devenir Hexagram – Centre Interuniversitaire des Arts Médiatiques (Hexagram-CIAM), un regroupement stratégique en émergence financé par le FRQ-SC. Par la suite, de nouveaux membres provenant de l’École de technologie supérieure (ÉTS), de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et de l’Université McGill se joignent à l’organisation. 

 En 2015, Hexagram-CIAM devient Hexagram et passe au statut de regroupement stratégique en fonctionnement en mettant en place un réseau international dédié à la recherche-création en arts médiatiques, design, technologie et culture numérique.

En 2016, l’Université Concordia inaugure l’Institut Milieux en arts, culture et technologie et y rattache dorénavant les espaces et équipements reliés auparavant à Hexagram-Concordia. Des membres de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et l’Université Laval se sont ajoutés depuis au réseau.

En 2019, le siège administratif d’Hexagram est déplacé dans les locaux de son site à l’UQAM.