DEMO1 Olivia Mc Gilchrist

Février 2021

Hexagram lance la première DEMO de 2021 en présentant la résidence de recherche-création d’Olivia Mc Gilchrist [Membre étudiante Hexagram, Université Concordia], qui se déroule en deux temps au Le Petit Théâtre du Vieux-Noranda. En février, la doctorante a participé à la co-création d’une expérience performative et interactive qui lie l’univers du jeu vidéo et des arts vivants. Lors de cette première phase, Olivia a contribué à l’élaboration du cadre critique et conceptuel de ce laboratoire qui s’inscrit dans les activités de recherche-création menées par Jean-Ambroise Vesac [membre co-chercheur Hexagram, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue] et artiste numérique. L’équipe multidisciplinaire qui collabore à ce projet est constituée de chercheur-e-s, artistes professionnels, étudiant-e-s, techniciens, ainsi que le studio français THEORIZ.

La documentation ci-dessous porte sur ce premier processus de co-création. Restez à l’affût pour le développement de cette DÉMO!

Crédits Photo: Élisabeth Carrier

LA RECHERCHE-CRÉATION DE OLIVIA – Virtual ISLANDS: Submersion and Hybrid Identity in Virtual Reality

Motivé par la question « à quoi peut ressembler un futur caribéen ? » (Pearce, 2015), le projet de recherche-création d’Olivia s’intéresse à la réalité virtuelle en tant qu’outil décolonial (Tuck et Yang, 2012) à travers la notion de “futurs caribéens”. Virtual ISLANDS combine une thèse écrite et une installation de réalité virtuelle et vidéo liant les “futurs caribéens” aux possibilités de la submersion comme posture postcoloniale au sein des pratiques de RV. Ancrée dans les histoires violentes de la traite transatlantique des esclaves, sa thèse juxtapose les histoires de l’art de l’Atlantique noir (Gilroy, 1993) à la formulation “tidalectique” (Brathwaite, 1999) de l’eau comme espace historique au sein duquel s’ancre la RV. Pour contrer l’influence occidentale de la dialectique hégélienne thèse/ antithèse/synthèse, Brathwaite propose une poétique des marées, ou tidalectique, où le flux et le reflux constants des marées autour des îles des Caraïbes sont constitutifs du cadre philosophique des identités caribéennes. S’inspirant des histoires submergées du Passage du Milieu, où une grande partie des archives se trouve sous la mer, ce projet invite à une lecture des pratiques de RV en tant que création esthétique/artistique mettant en avant l’expérience de submersion plutôt que celle de l’immersion.

Cette œuvre d’art expérientielle combine une série d’autoportraits volumétriques avec une composition sonore du compositeur électroacoustique Kasey Pocius. Virtual ISLANDs perturbe les utilisations conventionnelles de la technologie de capture volumétrique pour représenter la réponse gestuelle à l’expérience virtuelle d’être sous l’eau.

Pour en apprendre davantage sur le travail d’Olivia, c’est ici.

BIOGRAPHIE

Artiste multimédia engagée dans les questions identitaires, j’ai grandi en Jamaïque, au Royaume-Uni et en France en tant que franco-jamaïcaine blanche. J’ai obtenu une maîtrise en photographie (London College of Communication, 2010). Je poursuis le doctorat individualisé à l’Université Concordia, avec les professeurs MJ Thompson, Lynn Hughes et Alice Ming Wai Jim. Mon projet de recherche-création est provisoirement intitulé : « Îles virtuelles, identités hybrides post-coloniales dans la réalité virtuelle ». En me basant sur ma propre expérience en tant qu’Euro-Caribéenne blanche, et sur mes recherches passées sur la représentation de mon identité hybride dans la culture jamaïcaine contemporaine, j’explore comment celle-ci peut être représentée dans la RV. S’appuyant sur des recherches sur le rôle central de l’eau dans les cultures des Caraïbes, mon projet est éclairé par l’histoire violente de l’esclavage transatlantique et de la modernité atlantique, dans le cadre de la notion d' »Atlantique noir » de Paul Gilroy. Ce projet invite à une lecture des pratiques de RV vers des objectifs esthétiques/artistiques à travers l’exploration de la submersion comme notion alternative pour décrire l’expérience immersive de la RV.

Image principale : Projets en cours, Virtual ISLANDS (2020), Capture d’écran Unity 3D avec autoportrait volumétrique.